lundi, octobre 17, 2005

Rasul Siddik


Rasul Siddik est trompettiste.
Il est né le 20 septembre 1949 à St. Louis.

Il est membre de l'Association for the Advancement of Creative Musicians.
Au début des années 60, il fait partie du Black Artists Group rencontrant ainsi des musiciens tels que Julius Hemphill, Joseph Bowie et John Hicks trouvant ainsi sa tonalité musicale.
Tout en poursuivant ses études à Chicago, il part en tournée avec le groupe soul Emotions puis se retrouve sur scène avec les Temptations et Gladys Knight.
Il part pour Los Angeles en 1975 où il fonde le Now!Artet, participe au Watts Towers Creative Musicians, fréquente Pharoah Sanders et Julius Hemphill. À Oakland, il fonde The Loft, association regroupant des musiciens qui produisent des concerts et enseignent aux enfants défavorisés. De retour à New York dix ans plus tard, il joue régulièrement avec Lester Bowie, David Murray et Henry Threadgill.

Après avoir participé au festival Banlieues Bleues, il décide de s’installer à Paris et de reformer le Now!Artet avec James Lewis et Ghasem Batamuntu. Il fonde également le Power Trio avec le bassiste James Lewis et le batteur Oliver Johnson, trio tranchant qu'on a pu entendre, entre autres lieux, au regretté Studio des Islettes.
Il a joué avec Archie Shepp, Oliver Lake, John Hicks, Bobby Few, Sunny Murray, Geri Allen, Michele Rosewoman, Kirk Lightsey, Joe Lee Wilson, Katy Roberts, Sunny Murray, Joe Lee Wilson, le Steve Mc Craven group Black Studies...

Rasul Siddik, sideman. Discographie sélective :

1979. Joseph Bowie / Luther Thomas / Saint Louis Creative Ensemble, I Can't Figure Out (Watcha Doin' To Me), Moers Music 01052 (LP)
1980. Lester Bowie, Works, ECM/Polygram 837274
1984. Henry Threadgill Sextet, Subject to Change, About Time 1007 (LP)
1986. Henry Threadgill Sextet, You Know the Number, RCA/Novus 3013-2-N11
1987. Henry Threadgill Sextet, Easily Slip Into Another World, RCA/Bmg PD83025
1987. David Murray Octet, Hope Scope, Black Saint 120139
1987. Lester Bowie's Brass Fantasy, Twilight Dreams, Venture
1988. Julius Hemphill, Julius Hemphill Big Band, Elektra 60831-2
1991. David Murray Big Band conducted by Lawrence "Butch" Morris, DIW 851, Columbia 48964
1992. David Murray Big Band, South Of the Border, DIW 897
1992. David Murray Octet, Picasso, DIW 879
1995. Christian Brazier/Sunny Murray, Peregrinations, Bleu Regard 73544
2001. Euro Quartet, Dedication, Philology 193.2
2000. David Murray, The Octet Plays Trane, Justin Time Records 131
2002. The Art Ensemble of Chicago, Rarum, Vol. 6, Selected Recordings, ECM 014196
2005. Katy Roberts, Live à l'Archipel, Wech Records Wec002
2009. David Murray & The Gwo-Ka Masters feat. Taj Mahal, The Devil Tried to Kill Me, Justin Time Records
2009. Nuts (Itaru Oki, Rasul Siddik, Benjamin Duboc, Didier Lasserre, Makoto Sato), Symphony For Old and New Dimensions, Ayler Records aylCD-097
2011. Benjamin Sanz Quintet, Mutation majeure, Archieball

Rasul Siddik, leader. Discographie :

2009. Rasul Siddik and The Now! Artet, House of Art, Philology W 434.2

À lire : l'entrevue avec Rasul Siddik dans le n°599 de Jazz Hot avril 2003

6 Comments:

Anonymous lady domi said...

Mon pote Rasul...
AUrais-tu des nouvelles de Jazz à la Goutte d'Or ? Patrick a-t-il trouvé un nouveau local ? Je suis sur Google depuis une heure à essayer de trouver des infos...
Merci.

jeudi, mars 09, 2006 7:26:00 AM  
Anonymous lady domi said...

J'y repensais ce matin, alors qu'«Ella» de France Gall passait à la télé, dans le petit bar où nous buvons notre café chaque jour... As-tu vu le clip d'un remix, je pense, de je ne sais plus quelle chanson de France Gall, sur lequel Rasul joue les utilités en ombre chinoise ? Juste là pour faire jolis, les musiciens à l'écran : c'est pas eux qui jouent !

samedi, mars 18, 2006 2:55:00 PM  
Anonymous George Coppens said...

Rasul, an old friend of mine. What is hardly ever mentioned that he was a member of pianist Michele Rosewoman's Lunar Ensemble, a trio of piano, trumpet and saxophone, Leon Fernandez was the saxophonist, very talented tenor and soprano saxophonist

lundi, décembre 11, 2006 4:51:00 PM  
Blogger Eric said...

Rasul: le dernier VRAI musicien de blues à Paris…

(sans parler de tout le reste…)

Est ce que vous savez que Rasul a joué avec le meilleur groupe jazz des années 1980 ?

The Henry Threadgill SexteTT

vendredi, décembre 28, 2007 12:53:00 AM  
Blogger Pierre Delgado said...

Oui, entièrement d'accord !
Rasul, qu'il faut tout faire pour qu'il puisse jouer un maximum à Paris.
Je suis en train d'écouter "Easily Slip Into Another World" de Henry Threadgill (1987)
avec donc... Rasul Siddik, Frank Lacy (lui aussi un très grand, à Paris non?), Diedre Murray, Fred Hopkins, Pheeroan Aklaff, Reggie Nicholson et Aisha Putli.

dimanche, février 03, 2008 9:45:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

La premiere fois que je rencontreRASUL Siddik
En avril 95 je joue de la guitare au
FARAFINA et il est la en client avec une
Amie(la mere des filles de "Kumba") a la fin de la soire Rasul m'a file 50 fr
Et il disait je suis bien content de rencontrer un frere
Je ne suis pas rester etonne longtemps;quelque jours après il
M'a presenter a tout ce compatriot musicien qui se retrouvaient au
Studio des Islettes sous la direction et la gestion de Merah Oma trompetiste
Ex JI du vietnam il y avait George Brown, Thomas Kirky Sonny Murray C Roberts
Et bien d'autre c'etait le pied...Bien des choses a toi mon frere

mardi, décembre 07, 2010 5:00:00 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home